Savoir sans connaître, connaître sans savoir.

Savoir sans connaître, connaître sans savoir.

Paradoxale
conformée
et anti-conformiste
comme prise
dans un assourdissant
silence

Cataclysme
d’idées
contradictoires
de mots et de sons
de sens
irrationnel

Éloquence
pleine de doutes
ni tête
ni queue
un corps infini
emmêlé.

Brouillée.

Advertisements